Café littéraire du 10 octobre 2011

Pour la première séance, (après quelques chocolats...) quelques titres à se mettre sous la dent.

Un polar: S.J. WATSON Avant d'aller dormir

À la suite d’un accident survenu une vingtaine d’années plus tôt, Christine est aujourd’hui affectée d’un cas très rare d’amnésie : chaque matin, elle se réveille en croyant être une jeune femme célibataire ayant la vie devant elle, avant de découvrir qu’elle a en fait 47 ans et qu’elle est mariée depuis vingt ans. Son médecin a conseillé de tenir un journal intime afin qu’elle puisse se souvenir de ce qui lui arrive au quotidien et ainsi reconstituer peu à peu son existence.  Très vite elle va devoir remettre en question ses rares certitudes afin de faire la vérité sur son passé et sur son présent. Beaucoup de suspense. (Sonatine edtions)

Science-fiction: Douglas ADAMS, Guide du voyageur galactique

Une aventure en cinq tomes. Arthur Dent apprend au même  instant que sa maison va être abattue dans la minute pour laisser place à une déviation d'autoroute; que la Terre va être détruite d'ici deux minutes, se trouvant, coïncidence malheureuse, sur le tracé d'une future voie express intergalactique; Son ami l'entraîne dans un voyage spatial haut-en-couleurs. Un humour décalé. (Folio SF)

Henning MANKELL les chaussures italiennes

Fredrik Welin vit reclus sur une île de la Baltique. A soixante-six ans, sans femme ni amis, il a pour seule activité une baignade quotidienne dans un trou de glace. L'intrusion d'Harriet, l'amour de jeunesse abandonnée quarante ans plus tôt, brise sa routine. La suite est un road-movie dans des paysages solitaires à la rencontre de personnages incoyables. (Folio)

Science-Fiction: Ray Bradbury, Fahrenheit 451

451 degrés Fahrenheit représentent la température à laquelle un livre s'enflamme et se consume. Dans cette société future où la lecture, source de questionnement et de réflexion, est considérée comme un acte antisocial, un corps spécial de pompiers est chargé de brûler tous les livres dont la détention est interdite pour le bien collectif. Montag, le pompier pyromane, se met pourtant à rêver d'un monde différent... (Folio SF)

 David Vann, Sukkwan Island.

Une île sauvage du sud de l'Alaska, accessible uniquement par bateau ou par hydravion, tout en forêts humides et montagnes escarpées. C'est dans ce décor que Jim décide d'emmener son fils de treize ans pour y vivre dans une cabane isolée, une année durant. Après une succession d'échecs personnels, il voit là l'occasion de prendre un nouveau départ et de renouer avec ce garçon qu'il connaît si mal. Y parviendront-ils? Les enfants sont-ils responsables de leurs parents? (Ed. Gallmeister. Prix Médicis Etranger)

Modifier le commentaire 

par ELEN CALVEZ le 27 nov. 2012 à 09:46

haut de page