En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

L'étude des fiches matricules

Boussaguet, Etienne Prosper

Par FRANCOIS TREBOSC, publié le jeudi 2 juin 2016 13:40 - Mis à jour le jeudi 2 juin 2016 13:45

 

à Millau le 29/07/1886. Il est domestique

Il a résidé dans sa ville natale jusquà la mobilisation en août 1914.

Il combattait dans linfanterie ; a commencé dans le 153ème régiment pour finir dans le 146ème.

Il est mort le 6 mars 1918 à Verdun dans la Meuse, plus précisément sur la Côte du Poivre.

1918 nest pas une période de grands conflits à Verdun, pourtant des hommes continuent à trouver la mort, comme cette nuit du 6 mars le 146ème régiment subit un « coup de main » sur la tranchée dAttila à lest du ravin de Lacul. Après une courte mais violente préparation dartillerie lennemi est repoussé sans avoir pu aborder les lignes françaises, il laisse 3 cadavres dont un officier dans les barbelés. Du côté français on compte 17 blessés ainsi que 5 morts parmi lesquels se trouve Etienne Boussaguet.

Le front à Verdun en 1916

 

 

 

 

 

La côte du Poivre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sources:

http://cc-mauron-broceliande.com/wiki/index.php5?title=C%C3%B4te_du_Poivre,

  http://verdun-meuse.fr/index.php?qs=fr/lieux-et-visites/la-cote-du-poivre,-lieu-de-la-premiere-citati 

Travail réalisé par Camille Saby et Sam Galzin