Présentation du BTS Assistant de Gestion de PME-PMI

 

Les principaux changements portent sur les points suivants :
 
1.       la formulation du contenu du référentiel des activités professionnelles :
 
·        rappelons que le référentiel d’un diplôme précise les compétences et attitudes professionnelles, les savoirs associés que doit maîtriser le titulaire de ce diplôme.
 
·        l’approche antérieure privilégiait les domaines de connaissances à mobiliser : gestion administrative, gestion quantitative et gestion commerciale.
 
 
·        désormais, le nouveau référentiel met l’accent sur les activités (en retenant donc une approche transversale) que l’assistant de gestion va devoir prendre en charge au sein d’une PME-PMI.
 
·        Ces activités sont ventilées en 8 catégories, en voici 3 séries d’illustrations :
 
 
 

 

Catégories d’activités
Exemples de tâches correspondantes
1 Gestion de la relation avec la clientèle
(1 ère et 2 ème année)
 
 
 
Prospection, préparation de propositions commerciales, suivi des ventes et des livraisons, mise à jour du système d’information client….
2 Organisation et planification des activités
(1 ère année)
Amélioration de l’organisation du travail administratif, gestion des emplois du temps, planification des prestations …
3 Gestion des ressources
(1 ère et 2 ème année)
 
Recherche des modes de financement des immobilisations, suivi et optimisation des flux de trésorerie…..

 
 
On peut citer les 5 autres catégories d’activités.
 
En 1 ère année : communication.
En 2 ème année : gestion du risque, pérennisation de l’entreprise, gestion et financement des actifs, administration et développement des ressources humaines.
 
·        Les ressources, les informations qui permettront de produire les résultats attendus dans le cadre des activités réalisées au sein de la section vont trouver leur origine, en majeure partie, dans le monde professionnel, et plus précisément dans les entreprises qui accueillent nos étudiants. Ainsi, 3 sous -épreuves sont adossées aux stages.
 
·        Une approche plus restrictive de la définition de la PME : de 5 à 50 salariés ; auparavant, le seuil de 250 salariés était retenu.
 
·        Les stages : 6 semaines consécutives en 1 ère année (mai -juin) et 6 semaines en 2 ème année.
 
·        10 demi-journées par année de missions professionnelles en entreprise ; ces demi-journées sont destinées à préparer et à assurer le suivi des stages.
 
·        Le recours à la gestion électronique des documents (GED) et l’utilisation courante d’un progiciel de gestion intégré (PGI) : cet outil présente la caractéristique de proposer de nombreuses applications (ressources humaines, suivi de production, gestion comptable et financière, approvisionnements….) qui partagent une base de données. Dans l’académie, on semble s’orienter vers l’utilisation d’un PGI de la société lyonnaise CEGID.
 
2. Le management des entreprises se substitue à l’économie d’entreprise
L’enseignement porte essentiellement  sur le domaine du pilotage de l’entreprise et de la prise de décision. A partir de textes d’auteurs, de situations ou cas d’entreprises, les étudiants sont placés en situation d’analyse et de compréhension, souvent dans une optique de long terme qui caractérise le domaine de la réflexion stratégique.
Avant d’étudier ce domaine essentiel, la section aborde des thèmes concernant par exemple les logiques différentes qui guident d’un côté l’entrepreneur, de l’autre le manager ou encore le concept de responsabilité sociétale de l’entreprise….
 
 
LE VOLUME HORAIRE
 
                                               1ère année                                     2ème année

 
Elève
1/2 division
Elève
1/2 division
Français
1
1
1
1
LV1
2
2
1
2
Economie
2
 
2
 
Droit
2
 
2
 
Management des entreprises
2
 
2
 
LVE facultative
1
1
1
1
Enseignements professionnels
7
9.5
6
10

 
Modifier le commentaire 

par admin jean-vigo le 17 juin 2010 à 22:57

haut de page