France3, chaîne de proximité!

A la suite d'une visite du studio France 3 Midi-Pyrénées, situé à Toulouse, le groupe Littérature et Société a découvert, à la fois l'univers de la télévision -en particulier dans la régie et sur le plateau-, mais aussi le fonctionnement de cette chaîne à l'échelle régionale et nationale.

Cette dernière fait partie du groupe public de chaînes et radios françaises : France Télévisions. Créée en 1992 après la suppression de l'ORTF (Office de Radiodiffusion Télévision Française) quinze ans auparavant, elle a regroupé Antenne 2 et FR3 pour concurrencer TF1, première chaîne privée, et les futures chaînes satellites.

Aujourd'hui, le groupe compte 5 chaînes télévisées et chacune a une fonction spécifique : France 2, chaîne généraliste et France 3, chaîne régionale, sont les deux les plus regardées. France 4 propose des spectacles et des événements, France 5 se proclame la chaîne du « savoir », France Ô et France Première sont les chaînes des DOM-TOM.

France Télévisions emploie près de 11 000 personnes partout en France dont 3500 salariés à France 3, répartis dans 112 bureaux. Ces vingt-quatre bureaux constituent des pôles qui sont implantés un peu partout dans nos régions.

La région Midi-Pyrénées comporte quatre bureaux d'informations de proximité (Millau, Tarbes, Cahors et Foix), trois éditions locales (Albi, Rodez, Toulouse) et enfin, un bureau régional d'informations à Toulouse. Dans celui-ci, un peu plus de cinquante journalistes créent des reportages en binôme (un journaliste reporter d'image et un journaliste reporter). Les plus célèbres restent ceux qui présentent les JT, comme Marie-Sophie Lacarrau et Pierre Nicolas, que nous avons eu la chance de rencontrer, et avec lesquels nous avons pu parler.

La chaîne France 3 possède également un site internet que nous vous conseillons d'aller voir pour avoir les dernières actualités : http://midi-pyrenees.france3.fr/


 

Voici une photo de la mire ! Mais kéqécé ? A l'époque de vos grands-parents, voire de vos parents (qui ont été jeunes, mais à une époque de vieux !), la télévision ne proposait pas un programme en continu, et quand il n'y avait pas d'émission, cette image fixe apparaissait donc sur les téléviseurs.

 

 

 

Roxane F. & Linh L.

Modifier le commentaire 

le 17 avr. 2014 à 17:16

haut de page