Retour sur la fin du monde...

Catégorie : 2012-2013

Il est impossible que vous ne l'ayez pas mentionné dans une de vos discussions, impossible que vous n'en ayez pas entendu parler, impossible que vous n'ayez pas ressenti un soupçon d'inquiétude le 21 décembre 2012 à minuit trente deux. Telle était l'ambiance cette fameuse nuit éclairée par une certaine angoisse pesante sur les toits du monde entier. C'était l’événement marquant de l'année, on en parlait dans tous les couloirs du lycée principalement, et même dans les journaux télévisés. Contrairement aux 183 précédentes fins du monde, celle-ci a vraiment marqué les esprits par sa crédibilité liée au bruit qu'elle a fait sur toute la planète.

Le village de Bugarach, dans l'Aude, était présenté comme le seul lieu épargné par la fin du monde. Certains entrepreneurs de la localité ont profité de l'occasion pour se faire de l'argent en vendant des produits dérivés, en louant des maisons à un prix très élevé etc.

Selon la préfecture, environ un millier de personnes étaient présentes, dont 300 journalistes du monde entier venus couvrir l’événement.

Au lycée Jean Vigo en revanche malgré sa présence dans nos esprits, elle n'était pas la première de nos préoccupations, mais nous avons organisé quelques fêtes spéciales « fin du monde ». Arrivés après minuit trente deux, nous avions complètement oublié que nous étions censés être morts !!!

Peut-être était-ce un échappatoire à la conjoncture du sort ? Avons-nous fait ces soirées pour inconsciemment mourir entre amis ? Nous nous sommes en quelque sorte protégés contre cette fin du monde, non ?

Cependant, de vraies fins du monde sont envisageables et ce sont les scientifiques qui le disent. De nombreux scénarios sont possibles comme la chute d'un astéroïde, l'arrêt de la photosynthèse à cause d'un virus sur les plantes, l'engloutissement de la Terre par un autre soleil... Comme vous pouvez le constater, il existe de nombreux scénarios plus terribles les uns que les autres, certains paraissent inenvisageables. Étant donné notre situation plus qu'instable au niveau du réchauffement climatique, certains scientifiques pensent que si l'on n'agit pas le plus tôt possible, la fin du monde serait peut-être prévue pour bientôt avec la fonte des glaces et la pollution omniprésente. Mais il n'est peut-être pas trop tard ! Il faut faire des efforts à temps, contrairement aux générations précédentes, pour éviter cette fin du monde.

Etant donné le sort médiatique qu'a eu cette fin du monde (« Beaucoup de bruit pour rien » dirait Shakespeare), nous ne pouvons qu'appréhender l'annonce des suivantes qui, elles, seront au choix davantage crédibilisées par les médias ou entièrement ignorées par le public ou les deux ! Finalement, ce 21 décembre 2012 nous aura bien fait rire !

 

Loïs Husson & Maxime Lacaze

Modifier le commentaire 

le 28 mai 2013 à 09:50

haut de page